Accueil > Le pilier monobloc > Le pilier angulé

Le pilier angulé


Dès lors que l'axe prothétique est différent de l'axe implantaire, il est nécessaire de rattraper les angles. L'originalité du système ATOLL réside dans la possibilité de rattraper des angles de 12°, 20° et 30° ainsi qu'en rotation sur 360 ° en ayant un puits de de verrouillage en permanence centré au cingulum.


On peut alors corriger l'axe des piliers dans 2 plans de l'espace, en fonction de l'axe prothétique choisi. (IMG)
Visuel-9

Cette opération a lieu au laboratoire de prothèse sur le maître modèle.
-Pour la dent unitaire : possibilité de mettre en conformité l'axe implantaire avec celui des dents naturelles (IMG)

Figure12
Figure14
Figure16
Figure13
figure15
figure17

-Pour les reconstructions plurales : parallélisations des axes d'insertion de la prothèse supra-implantaire. (IMG)


Dès lors, en présence d'axes implantaires divergents, les piliers sont mobilisables dans deux plans de l'espace :
- Sur le plan vertical, on les angule à 12°, 20°, 30°
- Sur le plan horizontal, ils sont mobilisables sur 360°

Comment agir sur la tige d'expansion du fait d'une modification d'axe moignon/tenon. Dans ces cas, la tige d'expansion n'est plus rectiligne, elle est segmentée en 2 plots, agissant l'un sur l'autre

Visuel-9

Les deux orientations : circulaire (à 360°) et angulaire (à 12°, 20°, et 30°) donnent une large palette de solutions qui permettent de retrouver un axe d'insertion commun à tous les piliers. On obtient alors un parallélisme idéal à la pose précise et passive des supra structures.

Figure19
figure20
figure21

Une question ?

Contactez-nous au :

05 61 12 41 43